Home Page

 Maria Teresa  LAVAZZA

Maria Teresa Rey, torinese, è stata sposata con lo scomparso Emilio Lavazza, proprietario della società che produce il famoso caffè ora affidata alla gestione dei suoi due figli: Giuseppe e Francesca.

 Poliglotta, esperta d'arte, Maria Teresa si avvicina al Bridge verso i trent'anni e la passione è così forte da spingerla a coltivare il suo hobby preferito costituendo nel 1980 il famoso Team Lavazza, che diventerà una delle più forti squadre di Bridge che si siano mai viste.

 Come capitano non giocatore, ma spesso anche come componente della squadra, Maria Teresa sul piano nazionale ha conquistato 12 titoli a Squadre Open (7 come giocatrice), 8 Coppe Italia (5 al tavolo), 2 titoli a Squadre Miste.

 Sul piano internazionale tra moltissimi altri successi, vince i Campionati Europei a Squadre Miste del 2002 e si ripete per due volte nella stessa competizione organizzata dal MEC, vince 6 volte il Patton Scratch di Biarritz, la NEC Cup del 2010, ed infine, si fregia della prestigiosa Rosenblum Cup nel 2002.

 Promossa dalla FIGB al grado di capitano, ha trionfato con gli azzurri per 5 volte negli Europei (2001, 2002, 2004, 2006 e 2008) e per tre volte nella Champion Cup (2002, 2006, 2011 e 2012). 

 Nel 2003 a Montecarlo guida da capitano non giocatore, sia il team azzurro che conquista l'argento nella Bermuda Bowl, sia quello che vince i Transnazionali;  nel 2006 capitana la squadra azzurra che riporta finalmente a casa, dopo 30 anni, la Bermuda Bowl e che nel 2009 conquista l'argento seguito dal bronzo del 2011.

 Tanto per completare il quadro, come vice capitano non giocatore, vince tre volte consecutive le Olimpiadi (2000, 2004 e 2008) e viene nominata dall'IBPA Personaggio dell'Anno per il 2012.

 Lascia la posizione di capitano degli azzurri nel 2012 subito dopo averli guidati al bronzo negli Europei a Squadre Open e ricomincia a giocare vincendo subito la Champion Cup del 2013 e da capitano non giocatore quella del 2014 e del 2015.

Con il nuovo team vince anche i più importanti Campionati Nazionali in giro per il mondo.

In qualche occasione si è affacciata nelle sue squadre la nuora Emanuela Calandra che nel frattempo ha conquistato l'argento ai Campionati Italiani a Squadre Miste del 2010 ed ha vinto la prima Yeh World On Line Cup nel 2016.

Nel 2017 la signora Lavazza torna alla guida della nazionale azzurra e nel 2018 le sue squadre vincono il Trofeo FMB, guadagnano l'argento nella Rosenblum  e conquistano il terzo posto nella Coppa Zimmemrmann.

Maria Teresa Rey, Turin, married to the recently deceased Emilio Lavazza, she is the owner of the company that produces the famous coffee where are manager her two sons, Joseph and Francesca.

Polyglot, art expert, Maria Teresa approaches to the Bridge to thirty and the passion is strong enough to push it to cultivate his hobby in creating in 1980 the famous Lavazza Team, which will become one of the strongest teams of ever times.

As non-playing captain, but often also as a team member, Maria Teresa wins 11 titles at the national team open (7 as a player), 7 Italy Cups (5 per table), 2 titles in mixed teams.

At the international level among many other achievements, he won the European Championships in Mixed Teams of 2002 and is repeated twice in the same competition organized by the MEC, she won 5 times the Scratch Patton of Biarritz, the NEC Cup in 2010, and finally, boasts the prestigious Rosenblum Cup in 2002.

Promoted by FIGB the rank of captain, with the Open National triumphed in the European 5 times (2001, 2002, 2004, 2006 and 2008) and three times in the Champions Cup (2002, 2006, 2011 and 2012).

She is the no player captain in Monaco 2003 of the Blue Team that wins a silver medal in the Bermuda Bowl and a gold medal in the World Transnational Teams.

She is also the captain of the Blue Team that finally brings home after 30 years, the Bermuda Bowl in 2006 and that in 2009 wins silver and in 2011 bronze again.

Just to complete the picture, as vice non-playing captain, won three consecutive Olympics (2000, 2004 and 2008).

Leaves the position of captain of national Italian teams after winning the bronze medal at 2012 European Open Teams and, after was named by IBPA "Person of the Year" for 2012, restart to play by winning the 2013 Champion Cup and how pnc that of the 2014 and 2015.

With the new team also won the most important national championships around the world.

In recent years, in yours teams is appeared the daughter-in-law Emanuela Calandra who has since won the silver medal at the Italian Mixed Teams Championships in 2010 and won the first Yeh World On Line Cup in 2016.

In 2017 she returned to the blue team leadership and in 2018 her teams won the FMB Trophy, earned 3rd seat in the Zimmermannn Cup and silver medal in Rosenblum.

  Pour une fois, il s’agit d’un nom qui n’est pas connu que des seuls initiés. Il y a plus de buveurs de café que de bridgeurs dans le monde et la marque Lavazza est fort connue même si le titre de cet article pourrait prêter à confusion ! Maria Teresa a bien épousé le créateur de la marque, a dirigé l’entreprise avant d’en céder les rênes à son fils Guiseppe.

Cette femme énergique est d’une curiosité inlassable. Polyglotte, amatrice d’opéra et de peinture, elle s’intéresse à l’histoire, la culture et même l’artisanat de tous les pays qu’elle visite.

La France fait partie de ses « favoris » et elle y effectue de nombreux séjours, et pas seulement à l’occasion des manifestations bridgesques.

Même si son époux était plutôt amateur de golf, Maria Teresa a découvert le bridge à la fin des années soixante. Rapidement, le jeu est devenu une passion et elle a souhaité s’y perfectionner. Une rencontre décisive avec le champion Italo Santia lui a permis de se consacrer plus intensément à la compétition. Avec ce partenaire, elle a joué pour l’équipe mixte italienne au cours de plusieurs championnats du marché commun en y obtenant une médaille d’or, deux d’argent et deux de bronze.

Elle a d’ailleurs ultérieurement étoffé son palmarès en remportant, en 2002 en Belgique, les championnats d’Europe par quatre mixte. Elle jouait, dans cette épreuve avec Giorgio Duboin et avait comme coéquipiers Monica Cuzzi, Maria Ehrart, Guido Ferraro et Alfredo Versace. D’habitude, les sponsors ne sont « autorisés » qu’à jouer un tiers des donnes de l’épreuve pour ne pas être privés d’éventuels lauriers.

Madame Lavazza, elle, en a joué les deux tiers ! A ces succès, il convient d’en ajouter d’innombrables autres acquis dans les compétions nationales de son pays. En 1979, elle assiste à la finale de la Bermuda Bowl à Rio de Janeiro où l’équipe italienne, dans laquelle Giorgio Belladonna et Benito Garozzo apparaissaient encore, remporte la seconde place derrière les Américains.

Les années quatre-vingt vont représenter une période de disette pour le bridge transalpin dont la soif de victoires avait été abondement étanchée par le glorieux Blue Team.
Maria Teresa Lavazza va donc s’investir de manière exceptionnelle pour recréer une grande équipe d’Italie.

 Dans les années soixante-dix, les Américains avaient mis sur pied l’armada des As de Dallas pour justement vaincre les Italiens. Grâce à ses moyens financiers, Madame Lavazza va créer le team Lavazza, une équipe réellement professionnelle dont les joueurs sont rémunérés à l’année pour se consacrer au bridge de compétition.

De grands noms comme ceux de Benito Garozzo, Vito Pittalà, Arturo Franco, Dano De Falco et, bien sûr, Giorgio Belladonna vont en être les « pionniers ». L’équipe va rafler une multitude de titres nationaux en Italie et surtout, privilégier l’insertion de jeunes joueurs talentueux qui vont s’aguerrir en jouant avec les anciens. C’est ainsi que vont s’intégrer dans le team, des jeunes comme Norberto Bocchi, Guido Ferraro, Alfredo Versace et, un peu plus tard, Giorgio Duboin. L’intégration de jeunes joueurs n’a pas cessé après les que l’équipe italienne eut recommencé à accumuler les succès internationaux à partir du milieu des années quatre-vingt dix.

La « patronne » a favorisé l’arrivée d’Antonio Sementa ainsi que celle du jeune Argentin Augustin Madala qui, désormais, représente les couleurs de son pays d’adoption.

Parallèlement, Madame Lavazza a commencé à occuper des fonctions au sein de la fédération italienne.

Devenue vice-présidente, elle a été consacrée comme capitaine de l’équipe nationale et, très certainement, son influence a été décisive lorsque Giuseppe Temburi a succédé à la tête de la fédération à Giannarigo Roma.

Soucieuse de maintenir une bonne ambiance au sein  de son équipe, la capitaine n’a pas hésité à mettre sur la touche, lors des championnats d’Europe de Pau en 2008, Fulvio Fantoni et de Claudio Nunes qui forment une des meilleures - sinon la meilleure - paire du monde ! Sans mettre nullement en cause l’immense talent de ces deux joueurs, elle déclarait « qu’il fallait donner un coup de fouet aux ambitions du bridge italien et retrouver cet insatiable appétit de victoires qui caractérisait le légendaire Blue Team. » En tout état de cause, son ambition est plus que satisfaite puisque, depuis qu’elle en a pris les rênes, la nouvelle squadra azuras domine le bridge mondial et a déjà remporté quatre championnats du monde et sept championnats d’Europe.

Un autre sponsor est apparu dans le bridge  italien. Il s’agit de Francesco Angelini dont l’équipe a remporté la coupe d’Europe des clubs qui se déroulait en octobre  2009 dans les locaux de la fédération française.

L’épreuve a bénéficié d’une couverture médiatique inespérée grâce à la chaîne de télévision Eurosport. Toutefois, la cohabitation entre les deux sponsors semble se dérouler de manière harmonieuse.

Même si elle ne dirige plus l’entreprise familiale, Maria Teresa Lavazza n’est pas pour autant inactive. Outre ses activités purement bridgesques comme sa présence  dans les grands festivals, elle se consacre à de nombreuses associations caritatives et en préside une,  l’ADISCO dans le Piémont, qui vient en aide aux enfants leucémiques.

De surcroît, elle exerce la profession de « grand-mère à plein temps », puisque son fils son fils Giuseppe est père de trois enfants et que sa fille Francesca, a donné naissance à deux fils. Sa belle-fille Emmanuela Calendra, est aussi une bridgeuse passionnée et on la rencontre dans les grandes épreuves où elle joue, en général, face à Guido Ferraro.

Il serait donc bien réducteur de cantonner Maria Teresa Lavazza dans un simple rôle de mécène. Cette joueuse passionnée a su, tout en collectionnant de beaux succès à titre personnel, redonner de belles couleurs au bridge de son pays. Ce n’est pas le moindre de ses mérites.

Maria Teresa a été nommé dans l'IBPA "Personnalité de l'année" pour 2012.

Après avoir quitté le capitanat de l'équipe bleue, reprend le jeu en remportant la Coupe d'Europe en 2013 et comme capitaine non-joueur en 2014 et 2015.

Avec la nouvelle équipe a également remporté les championnats nationaux les plus importants dans le monde entier.

Au cours des dernières années, dans vos groupes semble entré la fille dans la loi Emanuela Calandra qui a depuis gagné la médaille d'argent aux Championnats italiens Équipes Mixtes en 2010 et a remporté la première Yeh World On Line Cup en 2016.

En 2017 elle est revenue à  la direction de blue team et en 2018 ses équipes remportent le trophée FMB et obtiennent la troisième place à la Zimmermann Cup et le 2nd place à Rosenblum.

Indice / Index

Precedente / Previous / Précédent

Successivo / Next / Prochain