Home Page

 Joanna  ZOCHOWSKA  NEVE

 

 Joanna Raczynska è nata a Varsavia il 16 maggio del 1958 in una famiglia di sportivi che giocavano a  Bridge in casa con gli amici. 

 Sua madre Danuta Zochowska è stata coach della nazionale femminile di basket per oltre 15 anni.

 Joanna ha imparato il Bridge osservando i suoi in giovane età e si è mostrata subito molto dotata entrando a far parte della nazionale polacca, ma la difficile situazione all'interno del suo Paese l'aveva convinta che era meglio espatriare.

 Sfruttando un passaporto sportivo, Joanna con molto coraggio sbarca a Parigi nel 1994 assieme alla figlia Karolina, che a quel tempo aveva 9 anni e che non parlava una sola parola di francese, e non tarda a marcare successi anche lì, vincendo diversi titoli nazionali.

 Oggi vive a Boulogne-Billancourt una cittadina poco lontana da Parigi.

 Presa la doppia nazionalità, entra nel giro della Nazionale francese e nel 2009 conquista il bronzo nel Campionato Europeo a Coppie Miste e l'argento in quello a Squadre Miste, per poi, nel 2008 e 2010 far parte della Nazionale transalpina che vince il titolo Femminile Europeo seguito dall'argento del 2012.

 Nel 2011 agguanta il titolo più prestigioso vincendo la Venice Cup che bissa nel 2015.

Nel 2012 vince lo Squadre Femminile ai World Mind Games e al Festival di Biarritz sia il Coppie Miste che il Patton Scratch.

Nel 2014 il bronzo agli European Women Teams seguito dagli argenti nel 2016 nella stessa competizione e nelle Olimpiadi.

Nel 2015 guadagna il titolo di World Women Grand Master.

La fille de Danuta Zochowska, capitaine, pendant 15 ans, de l’équipe féminine polonaise de volley ball, a hérité du talent de sa mère. C’est une excellente volleyeuse promise à un bel avenir, mais le verdict de la toise sera sans appel : pas assez grande. 

Immergée, dès son enfance, dans le sport de haut niveau, son père est international de basket, Joanna Raczynska, va rechercher dans une autre discipline de quoi assouvir cet esprit de compétition « génétique ».

Si le sport reste omniprésent dans la famille, le bridge occupe une place particulière : ses parents y jouent à la maison, elle apprend avec eux. 

Contrairement à l’URSS, qui interdit la pratique du bridge, il existe une fédération polonaise structurée, l’équipe open s’étant déjà distinguée au niveau mondial.

Rapidement, Joanna se prend au jeu. Son tempérament de combattante fait merveille: elle est très douée.

Pas question cependant d’en faire son métier. La jeune femme devient journaliste, comme on peut l’être sous le régime communiste de Jarulewski. Plus tard, malgré la touche d’espoir amené par Solidarnosc et Lech Walesa, elle réalise, très vite que l’avenir sera précaire dans son pays.

Son ascension côté bridge se poursuit : trois participations aux championnats d’Europe avec l’équipe féminine polonaise. Elle côtoie les champions polonais, reste marquée par le bridge de Marcin Lesniewski et celui de Piotr Gawrys, « un artiste ».

Elle obtient un passeport « sportif » pour participer au festival de Juan les Pins. Là, elle constate que la France offre la possibilité de vivre correctement en enseignant le bridge. Sa décision est prise.

Joanna débarque à Paris en 1994 avec Karolina, une poupée blonde de 9 ans qui ne parle pas un mot de français,. Quelques années de galères plus tard, les meilleurs joueurs français disent d’elle : «elle joue comme un mec ».

Elle s’est fait une place parmi l’élite. Depuis deux saisons, la division nationale dame a des accents polonais. Joanna et sa compatriote Elisabeth Delor viennent de remporter pour la deuxième année consécutive le titre le plus convoité du bridge féminin français avec l’équipe de Martine Rossard associée à Claude Blouquit et à Colette Lise.

Joanna Raczynska, né in 1959 a Varsovie, au charme et à l’accent slave accède, cette saison, à la 1ère série nationale dames. Si elle obtient sa naturalisation, la double nationalité lui permettra de participer à la sélection pour l’équipe de France : prochain objectif de Joanna, la combattante. 

En 2011 sa remporté la prestigieuse Venice Cup et en 2012 et 2015, sa arrivé en deuxième position aux Championnat Européen  pour l'équipes féminines et première à World Mind Games.

En 2014 le bronze aux Championnat Européen  pour l'équipes féminines and elle gagne le titre de World Women Grand Master.

En 2016 se arrivé deuxième aux Championnat Européen et aux Olimpiads.

Indice / Index

Precedente / Précédent / Previous (N)

Precedente / Précédent / Previous (Z)

Successivo / Prochain / Next (N) Successivo / Prochain / Next (Z)